Le rôle des jeux-vidéos dans la communication territoriale

jeux-vidéos

Sources de cet article : ici et .

Les jeux-vidéos se démocratisent peu à peu ; selon la société Ellefan:  » le jeu vidéo est devenu le loisir préféré des Français (7 sur 10 le pratiquent dans de multiples occasions) et il est le premier usage sur les nouveaux supports numériques ». C’est pour cela que les collectivités territoriales utilisent ce moyen de communication afin de toucher un large public et créer une image dynamique de la ville.

Pour concrétiser cela, nous allons prendre deux exemples :

  1.  Le festival « Futur en Seine » organisé par Cap-Digital : pôle de compétitivité  dont les partenaires officiels principaux sont la Région Île-de-France, la mairie de Paris et le département Seine-Saint-Denis. Ce festival a pour but de mettre en place des prototypes axés sur les nouvelles technologies; pour l’édition 2014 qui aura lieu en juin, les dossiers d’appel à projet sont recevables jusqu’au 16 décembre 2013.  Une quinzaine de projets sont étudiés et adoptés à chaque édition; en 2013, un projet nommé « Wizzworld » ayant pour but de dynamiser le monde de la nuit à Paris a été créé. Celui-ci utilisait la logique du scénario de jeux vidéo basé sur la récompense :

Les gestes de chacun des participants sont captés et influent directement sur le scénario et l’environnement musical et visuel de la soirée.

A partir du moment où on franchit la porte de la boîte, on peut aussitôt se connecter à la soirée ; on devient alors un « Wizzer ». Grâce à des jeux favorisant la cohésion du groupe, les « Wizzer » peuvent ainsi choisir le prochain morceau, accélérer le rythme de la musique, prendre le contrôle des spots de lumière, etc. Fonction de leur réussite et des points obtenus, les joueurs vont pouvoir bénéficier de réductions au bar, gagner des cadeaux de marques partenaires ou gagner des places gratuites pour la prochaine soirée.

Ce festival permet donc à la ville de Paris et au département Seine-Saint-Denis, grâce à son partenariat, d’être attractif et d’avoir une image dynamique.

2. Comme deuxième exemple, nous pouvons prendre la campagne de communication de  la communauté d’agglomération de Caen-la-mer mise en place en 2012 qui s’est révélée    être un réel succès. Quatre jeux interactifs ont été mis en place et promus sur les réseaux    sociaux; cette campagne avait pour but de créer l’image d’un territoire innovant et  de    donner à un public jeune les repères de futurs services accessibles par smartphones.

Nous pouvons donc conclure que les jeux-vidéos, en plus d’être utilisés dans les entreprises privés (serious game) peuvent être appliqués dans le cadre d’une communication territoriale ayant pour but de créer une image dynamique du territoire.

Stephen Porthault

Un commentaire sur « Le rôle des jeux-vidéos dans la communication territoriale »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s