Archives du mot-clé communication territoriale

Rôle du réseau social « Instagram » dans la communication territoriale

instagram-logo

Source pour l’écriture de cet article : ici

Régulièrement, les réseaux sociaux sont utilisés durant la mise en place d’une stratégie de communication territoriale. Nous avons vus précédemment, par exemple, comment la communauté d’agglomération de Caen-la-Mer utilisait le gaming dans sa communication territoriale; cette dernière a fortement utilisée Facebook afin de promouvoir ses minis-jeux et s’adresser ainsi à un public jeune.

Maintenant, nous allons voir dans quel mesure il est pertinent d’utiliser Instagram pour la promotion du tourisme, domaine intimement lié à la communication territoriale. En effet, l’objectif numéro 1 de la communication territoriale est  l’attraction de population dans un territoire donnée. Le tourisme rentre donc en ligne de compte dans cette logique commerciale.

Il est pertinent de mettre en place un hashtag unique pour que les « fans » de la ville ou de la région puissent réunir Captureleurs photos. Toulouse a utilisé Instagram dans ce sens.

Une fois ce hashtag mis en place, il est possible de mettre en place des concours, organiser des événements mais surtout créer sa propre communauté officielle.

Instagram est un formidable outil pour générer du contenu mais aussi fédérer une communauté de fans autour d’un territoire. Cela permet alors au territoire de bien être référencé dans les moteurs de recherche et promouvoir le tourisme!

A titre d’exemples, voici le nombre de photos existantes sous les tags suivants (régions) (30.10.2013):

#paris: 7mio384’000
#toulouse: 233’000 photos

Stephen Porthault

Innovations de l’image de la ville de Paris et de la région Île-de-France : e-commerce et nouvelle marque de territoire

Image

Sources pour l’écriture de cet article: ici et

Paris et sa région sont en train de vivre une véritable innovation digitale :

  1. La « boutique en ligne de la ville de Paris » va voir le jour le 5 décembre
  2. Le 27 novembre, la région francilienne a adopté la signature « Source of inspiration » pour briller à l’international

Voyons maintenant dans le détail quelles sont ces deux innovations liées à la communication territoriale.

Image

La boutique en ligne qui verra le jour le 5 décembre a principalement pour but de promouvoir Paris à l’international en valorisant son patrimoine immatériel comme peut le faire la ville de New-York. Selon Gildas Robert, responsable du tout jeune département marketing et communication des marques à la Direction générale de l’information et de la communication de la mairie de Paris, cette plateforme commerciale va « pouvoir rendre un service public supplémentaire aux parisiens et aux touristes en rassemblant sur une même plateforme l’ensemble de la production municipale. »

Cette plateforme s’adresse donc à deux cibles bien particulières : les touristes et les parisiens.
Cette boutique en ligne proposera plus de 250 références de produits répartis en quatre sous-parties :

  • mode & maison (sacs, porte-monnaies, les carafes Eau de Paris..)
  • nos marques et offres spéciales qui proposera des offres relatives aux musées parisiens, aux Écoles dites prestigieuses (École Boulle par exemple) ainsi que 6 établissements publics rattachés.

L’e-boutique a donc un rôle de diffuseur de la culture et des savoirs de la ville de Paris puisque des livres présentés aux expositions seront vendus sur le site marchand.
Cette plateforme proposera également des produits typiquement parisiens, citons par exemple les thés de l’enseigne « Mariage Frères ».

Image

Nous pouvons donc dire que ce site de e-commerce est un formidable outil de communication externe qui a pour objectif de promouvoir la culture et le patrimoine de la Capitale française à l’Internationnal.

Nous allons maintenant nous intéresser à la nouvelle signature internationale de la région Île-de-France qui s’intitule « Source of Inspiration ».

Image

Nous avons vu dans le précédent article une autre signature de territoire : OnlyLyon. La réalité économique oblige les villes à se démarquer les unes des autres; elles sont en perpétuelle concurrence. Les signatures ont alors la même utilité qu’un logo pour une entreprise privée : être reconnu immédiatement et y associer des valeurs.

Le logo de la ville de Paris symbolise le rayonnement de la capital; les huit bâtonnets de couleurs représentent les huit départements franciliens suggérant la forme de la tour Eiffel, symbole fort de Paris.

Le slogan « source of inspiration »  exprime l’esprit d’innovation, de création et d’invention.  La région Île-de-France souhaite être reconnu comme étant un acteur européen important en terme d’innovation, ce qui est le cas dans la réalité : selon Sabine Enjalbert, la directrice de l’Agence régionale de développement « L’Île-de-France est la première région d’Europe dans le domaine de l’innovation, mais nous souffrons encore d’un déficit en matière de faire-savoir ». Nous pouvons aussi voir que l’image de se centralise pas uniquement sur la ville de Paris mais dans sa région.

Cette marque sera également promu sur les réseaux sociaux, vecteurs importants d’information.

Ces deux actualités montrent bel et bien que les territoires sont en rude concurrence et qu’il est donc extrêmement important de se doter d’une image de marque ainsi que de créer un portail de promotion de la culture et du patrimoine régional.

Stephen Porthault

Baromètre des collectivités territoriale & réseaux sociaux

5086484650_4f90b85f72_b

Baromètre des collectivités territoriale & réseaux sociaux

Dans ce lien, vous allez trouver le baromètre mis en ligne par l’Institut Edgar Quinet, en partenariat avec « Les Argonautes« , publié fin septembre 2013, et traitant de la présence des collectivités territoriales sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook)

Comme vu précédemment dans mon article traitant de la définition du marketing territorial, les villes sont maintenant vues comme étant des produits. Comme pour les marques, nous pouvons voir que des communautés se forment sur les réseaux sociaux (et sont gérées par un community manager).
Cela permet à la ville de créer un réel impact et ainsi d’avoir une forte attractivité touristique.

Quelques chiffres:

  • Paris: 2 871 867 fans
  • Grenoble: 91 559 fans
  • Clermont-Ferrand: 29779 fans
  • Besançon (petit clin d’œil à ma ville natale) : 21 100 fans

Le classement est ensuite départemental puis régional.

L’étude annuelle 2013 faite par l’Institut Edgar Quinet est également disponible içi

Le Conseil Général de l’Essonne lutte contre la prostitution

ESSONE-ID

La communication territoriale n’a pas toujours pour but de promouvoir les villes; elle peut lutter contre des problématiques sociétales.

Par exemple, le Conseil Général de l’Essonne lutte contre la marchandisation de la femme. Ci-dessous, le visuel associé:

essonne

Cette campagne de communication est également liée au projet de loi qui va être défendu par Maud Olivier (conseillère générale en charge de la lutte contre les discriminations/de la promotion de l’égalité ainsi que députée de l’Essonne) fin novembre. Ce projet de loi préconisera la pénalisation des clients et l’abrogation du délit de racolage.

Source d’inspiration pour cet article: Içi

Journée « ComDemain » en Île-de-France

Bonjour à tous et à toutes,

Ce soir, je voudrais juste vous faire part de mon rêve futur qui est celui de pouvoir enfin terminer mes études et de travailler dans le domaine de la communication territoriale.

Je me suis intéressé ces derniers jours à un événement qui a eu lieu il y a 4 jours à Paris : une conférence sur la communication territoriale en Île-de-France :

comdemainidf

comdemainidf1

Nous pouvons donc voir que la communication territoriale est en pleine évolution, que ses enjeux sont importants et qu’elle sera de plus en plus présente au sein des collectivités territoriales.

Peut-être serais-je à la prochaine édition? Je l’espère bien.

N’hésitez pas à me faire part de votre expérience si vous avez participé à cet événement. 🙂